Categories
Uncategorized

Week-end Télérama

sam.

19

mars

2016

Samedi 19 et dimanche 20 mars

 

Pour la sixième année consécutive, le musée propose une programmation spéciale à l’occasion du « week-end musées », organisé par le magazine Télérama.

 

Samedi 19 mars à 16h : visite commentée de l’exposition Nouvelles venues : les nouvelles acquisitions du musée en 2015.

 

Dimanche 20 mars à 15h : visite en famille (complet).

 

 

 

Sur réservation.

Plein tarif : 6 €.

Amis du musée et abonnés : 4 €.

Gratuité sur présentation du Pass Télérama (présent dans les numéros du 9 et du 16 mars) et sous conditions. 

Categories
Uncategorized

Pour nous contacter

Musée des beaux-arts
24, rue Traverse

29200 Brest

Tél. : 02.98.00.87.96

Fax. : 02.98.00.87.78

[email protected]

 

L’équipe du musée des beaux-arts :

Pascal Aumasson, conservateur en chef

Mathilde Pigallet, service des publics et collections

Vanessa Che, artothèque et communication

Cédric Angoujart, inventaire et récolement des collections, photothèque

Isabelle Février, administration

Véronique Durand, professeur conseiller-relais

Eric Roué, Thierry Chalm et Bernard Bertrand, service technique

Euriel Pogeant, Monique Fily, Sylvie Guillerm, Laurence Galliou, Janine Leroux et Dominique Copy, accueil

 

Pour une demande d’emploi, veuillez adresser vos candidatures à la Direction des ressources humaines de Brest métropole océane.

Pour une demande de recherche concernant les collections du musée, veuillez adresser un courrier ou un mail explicitant votre recherche et motivant votre demande. Les musées n’étant pas habilités à procéder à des expertises d’oeuvres, pour toute demande d’estimation, nous vous conseillons de vous adresser à un expert professionnel ou à un commissaire-priseur. 

Categories
Uncategorized

Vu(es) de Brest: L’art urbain dans les collections du musée et de l’artothèque

sam.

27

juin

2015

Gwenaëlle Magadur et Sylvain Le Stum, La ville en  mutation, 2004, photographies, tirage numérique, collection artothèque du musée de Brest.
Gwenaëlle Magadur et Sylvain Le Stum, La ville en mutation, 2004, photographies, tirage numérique, collection artothèque du musée de Brest.

Samedi 27 juin à 16h

 

Depuis plusieurs années, les villes s’attachent à placer l’art urbain au cœur de leurs réflexions sur le territoire: la ville de Brest n’échappe pas à la règle.

La visite propose de découvrir une sélection d’œuvres choisies dans les collections du musée et de l’artothèque, portant un regard sur cet art populaire et souvent controversé. Des lacs de Marta Pan, bien connu des brestois qui arpentent la rue de Siam, aux interventions en 2006 de l’artiste Ernest Pignon-Ernest reconnu comme l’un des précurseurs de l’art urbain, la visite est l’occasion de s’immerger dans cette forme d’expression aux pratiques les plus diverses.

Par Élodie Poiraud, guide-conférencière

Entrée au tarifs habituels, sur réservation.

Durée: 1h.

Categories
Uncategorized

Les expositions présentées dans la galerie de l’artothèque

Jean Gorin, Néoplastique A4, sans date, sérigraphie, collection artothèque du musée des beaux-arts de Brest métropole.
Jean Gorin, Néoplastique A4, sans date, sérigraphie, collection artothèque du musée des beaux-arts de Brest métropole.

Sortir de la réserve : les oubliés

13 septembre – 30 octobre 2016

 

Les œuvres qui constituent la collection de l’artothèque sont vivantes : elles voyagent, partagent le quotidien des emprunteurs, s’exposent, mais aussi s’entreposent. Les emprunts des usagers permettent d’écrire une histoire dans cette collection en constant mouvement.

 

En trois décennies, le fonds s’est beaucoup développé, atteignant plus de 1100 œuvres, signées par plus de 500 artistes. Certaines œuvres ont été régulièrement mises en lumière, d’autres demeurent moins exposées. Du point de vue du public, les acquisitions rencontrent le goût des usagers parfois plusieurs années après leur entrée dans la collection. Certaines œuvres, exigeantes, controversées, singulières, réalisées avec des techniques peu connues, ou difficilement accessibles sans médiation, ne recueillent pas toujours l’intérêt qu’elles méritent. L’objet de cette exposition est de valoriser ces œuvres méconnues, comme celles de Jean Gorin, Gilles Barbier, Noël Dolla, Wolfgang Gafgen, Joël Kermarrec ou Piotr Kowalski.