L'œuvre du mois

Le port de Brest, Maurice Denis, huile sur toile, 1932.

Le port de Brest, Maurice Denis, 1932. Collection musée des beaux-arts de Brest métropole.
Le port de Brest, Maurice Denis, 1932. Collection musée des beaux-arts de Brest métropole.

Une pépite sort des réserves du musée !

 

Le port de Brest de Maurice Denis n’était en effet plus exposé au sein du musée depuis l’été 2013.

 

Cette huile sur toile, réalisée vers 1932 par « le nabi aux belles icônes », est l’un des

chefs-d’œuvre de la collection du musée des beaux-arts de Brest. Elle allie deux aspects de l’identité de la collection qui comporte un très beau fonds de l’école de Pont-Aven et de représentations de la ville de Brest.

Maurice Denis a choisi ici de représenter un lieu dans lequel il se rend régulièrement depuis sa villa à Perros-Guirec. Il peint deux bateaux de guerre mouillant au pied du château de Brest. On y voit les bâtiments de l’arsenal qui se trouvent près du pont de Recouvrance ainsi que quelques petites embarcations dont un remorqueur. Les bateaux témoignent de la révolution industrielle, conservant leurs mâts pour les voiles tout en arborant les cheminées d’où s’échappe la vapeur.

L’artiste retranscrit cette lumière si particulière en rade Brest. Les couleurs se répondent dans une douce harmonie. Le mauve de la Penfeld, le bleu ciel, le quai orange et le vert émeraude des ombres s’accordent parfaitement. L’ambiance est calme et chaude, la vie

bien présente par les cheminées en activités et les personnes esquissées. Nous sommes comme spectateurs de l’arsenal de Brest en 1932.

 

Cette œuvre, prêtée au Japon en 2015 et en 2016, n’a pas été montrée à Brest depuis presque cinq ans. Cet accrochage est donc l’occasion pour les Brestois de pouvoir admirer cette œuvre majeure de l’école de Pont-Aven représentant leur ville.