David Tremlett, Sans titre, 2009, digigraphie.
David Tremlett, Sans titre, 2009, digigraphie.

Les dernières acquisitions de l’artothèque

 Du 10 décembre 2012 au 24 mars 2013

 

Avec des œuvres de Stéphane Bordarier, Nikolas Fouré, Fabrice Hyber, Isabelle Lévénez, Georges Rousse, David Tremlett, Sylvie Ungauer,  Claude Viallat, Heidi Wood.

Gilles Ehrmann, Le passeur Hippolyte en Vendée, Les Inspirés et leurs Demeures, 1962/1982, Collection Frac Bretagne
Gilles Ehrmann, Le passeur Hippolyte en Vendée, Les Inspirés et leurs Demeures, 1962/1982, Collection Frac Bretagne

L’art brut à l’ouest

Gilles Ehrmann, Les inspirés et leurs demeures, 1962-1982

 Du 5 avril au 30 juin 2013

 

A travers sa série Les Inspirés et leurs Demeures (1962-1982), Gilles Ehrmann a cherché à mettre en lumière des artistes souvent méconnus, en les immortalisant dans l’environnement visionnaire qu’ils avaient imaginés. Parmi eux, figure Ferdinand Cheval, un facteur qui a passé trente-trois ans de sa vie à édifier son « Palais idéal », à partir de pierres trouvées sur son chemin. D’une manière générale, les constructions photographiées par Gilles Ehrmann sont souvent naïves et imaginaires. Elles sont le fruit du travail d’autodidactes, qui ont su faire preuve d’ingéniosité pour compenser leurs manques de moyens. C’est au rêve de tous ces artistes que Gilles Ehrmann a cherché à rendre hommage, afin de pousser chacun à réévaluer sa conception de l’art.

 

Exposition de photographies extraites des collections du Frac Bretagne en partenariat avec le Quartz et la bibliothèque d’étude de Brest dans le cadre de la thématique autour de l’art brut.

Corneille, L essor de loiseau, 1977, lithographie, 65 x 50 cm
Corneille, L essor de loiseau, 1977, lithographie, 65 x 50 cm

CoBrA dans les collections de l’artothèque

Avec des œuvres de Pierre Alechinsky, Karel Appel, Corneille, Carl-Henning Pedersen, Reinhoud, Raoul Ubac.

Du 9 juillet au 29 septembre 2013

 

Acronyme de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, CoBrA est un art collectif expérimental fondé à Paris en 1948 par des jeunes artistes, peintres ou écrivains. Partant de la volonté de reconstruire un art nouveau fondé sur l’expérimentation de la liberté, ces artistes vont rechercher les formes artistiques les moins contaminées par les normes et les conventions.

CoBrA incarne la liberté recouvrée après la seconde Guerre Mondiale et l’idéal d’une meilleure société, où l’expression créatrice peut devenir un langage universel.

Marielle Paul, les arbres masqués, septembre 2007, gouache sur papier, 56 x 75 cm
Marielle Paul, les arbres masqués, septembre 2007, gouache sur papier, 56 x 75 cm

Au jardin

Du 8 octobre 2013 au 12 janvier 2014

 

Avec des œuvres de Denis Brihat, François Dilasser, Hervé Di Rosa, Bernadette Genée et Alain Le Borgne, Alexandre Hollan, Tomohide Kameyama, Charles Lapicque, Jean-Philippe Lemée, Frédérique Lucien,  Marielle Paul.

 

La nature est une source d’inspiration intarissable pour les artistes. Cette proposition autour du jardin propose une vision intimiste de la nature et du lien poétique et sensible que l’homme entretient avec elle.