L'oeuvre du mois

Pierre-Jacques Volaire, L’éruption du Vésuve

Pierre-Jacques Volaire, L’éruption du Vésuve, vers 1771, huile sur toile, collection musée des beaux-arts de Brest.
Pierre-Jacques Volaire, L’éruption du Vésuve, vers 1771, huile sur toile, collection musée des beaux-arts de Brest.

 

Pierre-Jacques Volaire (Toulon, 1729 – Naples, 1799)

L’éruption du Vésuve

1771

Huile sur toile

Originaire de Toulon, le chevalier Volaire se fixe définitivement à Naples en 1769. Après avoir lui-même assisté à l’éruption du volcan en 1767, il devient le peintre spécialiste du Vésuve. Cette oeuvre, acquise par le musée en 1982, est un exemple, parmi beaucoup d’autres, d’une de ses éruptions qui lui valurent son immense réputation. Élève de Joseph Vernet, il mêle dans ses toiles le pittoresque et le sublime, à travers des effets d’éclairage lunaire ou artificiel. L’admiration tranquille portée à l’éruption par le groupe de personnages sur le quai au premier plan est à rattacher à la mode des souvenirs touristiques à laquelle sacrifiait l’aristocratie de toute l’Europe. Informée des éruptions du Vésuve qui ont lieu régulièrement depuis que le volcan s’est réveillé au 17e siècle, elle commandait aux peintres védutistes ce type de souvenirs de voyage.


L'oeuvre sera présentée lors de la Nuit des musées, à l'occasion des visites-éclair sur le thème de la nuit et du rêve.