L'oeuvre du mois

Anna Quinquaud, Danse « La Papanga », 1933, plâtre, Musée des beaux-arts de Brest

Anna Quinquaud, Danse « La Papanga », musée des beaux-arts de Brest. © Denis Robert, Studio Grenier photo. ADAGP, Paris 2014
Anna Quinquaud, Danse « La Papanga », musée des beaux-arts de Brest. © Denis Robert, Studio Grenier photo. © ADAGP, Paris 2014

Cette sculpture en plâtre de la sculptrice Anna Quinquaud (1890-1984) est un défi à la statuaire. Aux volumes stables, l’artiste préfère l’expression ample et la mobilité précaire d’un danseur, dont le corps, tout en légèreté et équilibre, incarne la grâce d’un mouvement arrêté. Anna Quinquaud témoigne ici de son admiration pour une danse qui figure parmi les expressions rituelles et identitaires de Madagascar. Elle découvre l’île en 1932, à l’occasion de son troisième et dernier voyage sur le continent africain. Observée au sein de l’ethnie Antaisaka, la danse de la Papanga, ou Danse aux oiseaux, représente une forme culturelle propre à ce peuple dont les traditions ont essaimées dans toute l’île.

 

Cette oeuvre est présentée dans l'exposition Anna Quinquaud. Une sculptrice en Afrique, jusqu'au 17 mai 2014.